Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/LES-ANGES-GARDIENS

Les Anges Gardiens

Fête le 2 octobre
  • Imprimer cet article
  • 20 octobre 2015
  • réagir

Voici que mon ange ira devant toi. Exode 32, 34

Leur Histoire :
Mentionnés dans les textes bibliques de l’Ancien et du Nouveau Testament, les anges sont des êtres purement spirituels, créés par Dieu. Leur nombre est inconnu ; l’Ecriture parle de milliers et de myriades (Daniel,VII, 10). Les anges ne sont pas tous égaux ; ils sont hiérarchisés et divisés en 9 chœurs formant 3 ordres : 1.Chérubins, Séraphins, Trônes ; 2.Dominations, Vertus, Puissances ; 3.Principautés, Archanges, Anges. Seuls 3 anges sont désignés par leur nom propre : Michel, Gabriel, Raphaël. Les démons sont des anges révoltés, déchus, qui obéissent à Satan au lieu d’obéir à Dieu.
Par définition, les anges sont des messagers ; en fait, leurs fonctions sont multiples, ils sont les instruments de la volonté de Dieu. En haut, ils forment l’armée de Dieu et célèbrent une perpétuelle liturgie, à laquelle s’unit ici-bas la liturgie de l’Eglise : ils peuplent les églises baroques (en Maurienne, l’église de Valloire compte 242 anges, sculptés ou peints). Mais les anges sont aussi et surtout les protecteurs des simples mortels, communautés ou individus et l’un d’entre eux jouit d’une dévotion particulière : c’est l’ange gardien.
Au début du christianisme, le livre d’Hénoch (C,5) signale que les saints et les justes possèdent leurs protecteurs. Peu à peu, l’Eglise précise que dès sa naissance chaque homme, même l’infidèle, est confié par Dieu aux soins d’un ange gardien. C’est notre meilleur ami, qui se tient toujours à nos côtés pour nous exciter au bien, nous préserver des dangers ; il nous réconfortera à l’heure de la mort et emportera, si nous en sommes dignes, notre âme au Paradis.

Leur Culte :
La première fête de l’ange gardien eut lieu à Rodez le 3 juin 1526 ; puis les Jésuites se mirent à répandre cette dévotion. En 1608 le pape Paul V étend à l’ensemble de l’Eglise le culte des anges gardiens et en 1670 le pape Clément X fixe leur fête au 2 octobre.

Leurs Représentations :
Les anges ont inspiré l’art chrétien. Aux premiers siècles, ils portent tunique et sont nimbés ; au IVe siècle ils sont parfois ailés et à partir du XIIIe siècle apparait le type de l’ange sous l’aspect d’enfant. Enfin, à partir du XVe siècle on représente des têtes d’anges ailés, d’après des motifs antiques.

Les petits enfants récitaient une belle prière à leur ange gardien : Veille sur moi quand je m’éveille -A mes côtés marche sans cesse –
Parle-moi le long du chemin - Et pendant que je t’écoute -
De peur que je ne tombe en route - Bon ange, donne-moi la main.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter