Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/Pelerinage-paroissial-a-Turin
      Pèlerinage paroissial à Turin

Pèlerinage paroissial à Turin

Le 3 octobre 2015, la paroisse a organisé une sortie à Turin à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Jean Bosco. Une trentaine de paroissiens, accompagnés par le père Euler, se sont rendus à ce pèlerinage sur les pas de Don Bosco.

COLLE DON BOSCO

C’est sur cette colline (aujourd’hui appelée Colle Don Bosco), dans la commune de Castelnuovo d’Asti, au sud de Turin, qu’est né Saint Jean Bosco, le 16 août 1815. Là s’élève le sanctuaire dédié à Saint Jean Bosco, entouré de différents édifices : collèges, écoles, laboratoires, équipements sportifs et de loisirs mis à la disposition de nombreux jeunes qui s’orientent vers des métiers artisanaux et techniques.

Le site est dominé par la flèche de la basilique de Don Bosco.

La basilique renferme deux églises : l’église supérieure et l’église inférieure.

Un des portraits de Don Bosco apposé sur les murs extérieurs de la basilique.

Un prêtre salésien, passionné, a présenté le site et la vie de Don Bosco. Don Bosco a consacré sa vie aux jeunes garçons déshérités, en marge, afin qu’ils puissent s’intégrer dans la vie en société et dans le monde du travail.

La statue de Don Bosco est érigée devant le sanctuaire.

La statue de maman Marguerite est érigée dans le pré qui fait face au sanctuaire et à la statue de Don Bosco. Les cinq panneaux de bronze illustrent des épisodes de sa vie. Maman Marguerite a toujours été près de son fils. Elle gérait, au quotidien, l’intendance pour l’accueil de tous les enfants. Par son attention et son affection, elle était aussi la maman de tous.

Le Christ accueille le visiteur qui entre dans l’église supérieure. Il s’avance, bras ouverts. Cette grande statue du Christ ressuscité, en bois de tilleul, mesure 8 mètres de haut et pèse 3 tonnes. L’ouverture des bras est de 6 mètres.
Cette église ne comporte pas de chemin de croix mais des scènes après la résurrection du Christ.

La résurrection du Christ.

Le jour de la résurrection Marie-Madeleine se rend près du tombeau. Elle voit un ange. Jésus se tient derrière elle mais elle ne le reconnait que lorsqu’il l’appelle par son nom.

Jésus se manifeste aux onze apôtres alors que la porte était fermée à clé. Il leur dit : « Paix à vous ! »

Lorsque Jésus rompt le pain, les deux disciples d’Emmaüs le reconnaissent.

L’Ascension du Christ.

L’église inférieure.

Une des chapelles de cette église est dédiée à Saint Dominique Savio, un enfant recueilli par Don Bosco, décédé à 15 ans et déclaré saint malgré son jeune âge. Les femmes qui ne parviennent pas à avoir un enfant viennent le prier. Si leur prière est exaucée, elles offrent un objet : bavoir, sucette…

C’est dans cette maison que vécut Jean Bosco, depuis l’âge de deux ans jusqu’à ses seize ans. Elle fut achetée par Papa François trois mois avant de mourir (mai 1817) et fut rendue habitable par Maman Marguerite. Les pièces sont peu nombreuses et pauvres : l’étable, la cuisine, la chambre de la maman, la chambre de la belle-mère, la chambre des garçons (Jean et ses frères) et la grange.

Face à la petite maison de Jean Bosco, le sanctuaire de Marie Auxiliatrice. Une messe célébrée par le père Euler a réuni les pèlerins.

Le musée de la vie paysanne.

Le monument au « Petit Jean Jongleur ». A 11 ans, Jean captive ses compagnons et les adultes en alternant les récits et les jeux de magie avec la prière et le catéchisme. Le monument représente Jean qui marche sur une corde tendue entre deux arbres et soutenue par des anges, sous le regard admiratif de ses amis.

TURIN

Nous voilà maintenant à Turin, au Valdocco, où se trouve la maison mère des salésiens.

Une maquette des bâtiments salésiens.

Une photo. La couleur plus vive permet de bien situer l’ensemble des bâtiments salésiens.

L’église Saint-François-de-Sales avec une statue de Don Bosco devant.

Si vous confessez vos péchés, Dieu est fidèle et juste, Il vous donne le pardon et vous purifie de toutes vos fautes.

Don Bosco et Maman Marguerite.

Plaque commémorant le lieu de la multiplication des pains faite par Don Bosco, après la messe, un matin de novembre 1860.

La chapelle Pinardi.

Saint Dominique Savio.

Saint Jean Bosco.

Photo de Don Bosco entouré de ses enfants.

Châsse de Don Bosco dans l’église de Marie Auxiliatrice.

La coupole de l’église de Marie Auxiliatrice.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

newsletter