Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/Retour-en-Maurienne-des-reliques-de-saint-Ayrald
      Retour en Maurienne des reliques de saint Ayrald

Retour en Maurienne des reliques de saint Ayrald

vêpres solennelles à la cathédrale

En cet après-midi du dimanche 7 février 2016, notre cathédrale était en fête, à l’occasion du retour dans le diocèse de Maurienne des reliques de saint Ayrald, parties le 27 décembre dernier pour séjourner dans la communauté des moines chartreux de Notre Dame de Portes, au diocèse de Belley. Pour cette première sortie du diocèse depuis sa mort vers 1145, Ayrald retrouvait la communauté des moines dont il était issu : les chartreux de Portes. C’est en effet de ce monastère, isolé au cœur du massif du Bugey près de col de Portes, à 1.000 mètres d’altitude, qu’il avait été appelé sur le siège épiscopal de Maurienne vers 1125.

A 15 heures 30, la délégation envoyée vers nous par l’Ordre des chartreux arrivait à la cathédrale. Elle était composée du Rd. Père Dom François-Marie, Prieur de la Maison de Portes, du procureur de cette même chartreuse, et du curé de la paroisse de Lhuis sur le territoire de laquelle se trouve ce monastère.

Accueillies sous le porche par la garde d’honneur des reliques, ces dernières furent conduites solennellement à la chapelle Saint-Joseph dans la cathédrale, où l’attendait le clergé de Maurienne, très largement représenté. Un notaire de la curie diocésaine procéda, devant les prêtres rassemblés, au constat de l’intégrité des scellés apposés sur le reliquaire en 2004 par Monseigneur Laurent ULRICH, alors évêque de Maurienne.

Dans la cathédrale, une assemblée nombreuse où la plupart des paroisses du diocèse étaient représentées, se préparait à la célébration solennelle des vêpres par une répétition des chants. La chorale paroissiale avait préparé avec grande application toutes les pièces de l’office, et l’organiste titulaire de Saint Genis Laval était venu tout spécialement rehausser de son talent la beauté des célébrations solennelles en l’honneur de saint Ayrald.

A l’heure exacte annoncée pour la célébration, la procession conduite par la garde d’honneur des reliques se forma, pour que ces dernières traversent la foule des fidèles rassemblés dans la cathédrale, portées par le procureur de la chartreuse. Les grandes orgues, sur les jeux les plus brillants et solennels possibles, saluèrent notre ancien évêque revenant dans son diocèse.

Alors que le rite romain ne permet pas de déposer des reliques sur les autels, le rite propre de l’Ordre des chartreux le permet en certaines circonstances particulièrement solennelles. Pour honorer les fils de saint Bruno, et remercier le Prieur général de la Grande Chartreuse d’avoir permis qu’un moine de l’Ordre accompagne les reliques hors du monastère, il avait été décidé d’introniser le reliquaire sur le maître-autel de la cathédrale, à titre tout à fait exceptionnel.

Lorsque chacun eut gagné le chœur, et après avoir encensé l’autel et le reliquaire, débutait l’office de vêpres. Les répétitions fidèlement suivie par les chantres et la chorale paroissiale depuis plusieurs semaines, permirent à l’office de se dérouler dans les meilleures conditions.

En souvenir de l’ancienne chapelle dédiée à saint Ayrald, qui existait dans notre cathédrale jusque vers 1960 (date de sa destruction par les services de l’État), on avait pris soin d’orner l’autel de la cathédrale avec la croix et les chandeliers monumentaux offerts par la Grande Chartreuse pour cette chapelle en 1891.

Fidèles à leur vocation de prière silencieuse, les représentants de la chartreuse ne prirent pas la parole pendant l’office, mais leur présence exceptionnelle parmi nous fut pour chacun un témoignage de l’importance que revêtait, pour les moines dont était issu saint Ayrald, les célébrations du 27 décembre dernier (départ des reliques) et celles de ce jour (pour leur retour).

Avant et après l’office, deux familles de Maurienne, l’une d’Aiguebelle et l’autre de Modane, vinrent présenter au Prieur de Portes, successeur du bienheureux Ayrald, leurs petits garçons nés tous deux en 2013 et portant le prénom du saint !

Après l’oraison finale des vêpres, l’assemblée repris d’un seul cœur le chant bien connu des acclamations carolingiennes, en action de grâces pour les beaux jours de ce jumelage spirituel entre le diocèse de Maurienne et la chartreuse : Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat !

Puis avant que ne se forme la procession de sortie, le chancelier du diocèse rappela que le 29 décembre 1891, il y a 125 ans, la ville de Saint Jean de Maurienne et le diocèse étaient en fête. Trois évêques, plus d’une centaine de prêtres et près de deux mille fidèles s’étaient rassemblés pour une cérémonie unique. Ce jour-là Mgr Michel ROSSET, notre évêque, consacrait la chapelle dédiée à saint Ayrald, offerte à notre cathédrale par l’ordre des Chartreux. Un bel anniversaire marqué par une nouvelle translation des reliques !

De très nombreuses personnes vinrent ensuite faire un geste de vénération et de prière devant les reliques de saint Ayrald, lui confiant leurs intentions personnelles. En cette fin d’année de la Vie Consacrée, la figure de ce saint évêque qui fut tout à la fois religieux et pasteur, est pour chacun à la fois un intercesseur et un modèle.

Avant de repartir pour la chartreuse, le Rd Père Prieur a souhaité visiter plus complètement la cathédrale et ses dépendances. Dans la crypte, à l’endroit même où saint Ayrald priait auprès des reliques de saint Jean-Baptiste, se fit tout naturellement un grand silence, emprunt d’émotion.

Cette journée du dimanche 7 février restera comme un grand et beau moment de prière partagée entre la communauté diocésaine et paroissiale, et celles des moines chartreux, grâce à l’intercession bienveillante de saint Ayrald, qui fut tout à la fois leur frère et notre évêque.

Dans les prochains mois, le diocèse de Maurienne proposera une conférence publique sur saint Ayrald et le culte des reliques au fil des siècles.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

newsletter