Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/SAINT-BENOIT

Saint Benoît

Fête le 11 juillet

Saint Benoît, patron de l’Europe est bien invoqué en Maurienne.

Sa biographie

Benoît est né à Nursie, en Italie centrale, vers l’an 480. Jeune encore, il se retire comme ermite près de Subiaco dans une grotte appelée plus tard « Sacro Speco », ou il fonde une communauté. Vers 530, il quite Subiaco pour le mont-Cassin, où il fonde la célèbre abbaye du Mont-Cassin, dont les batailles de 1944 ont popularisé le nom et les images. C’est là qu’il Rédige la Règle de l’ordre des bénédictins, qui deviendra la règle de vie monastique en Occident.
Benoît reste jusqu’à sa mort au Mont-Cassin, où il est enterré avec sa sœur Scholastique. C’était un homme « austère, mais aimable »nous dit son biographe saint Grégoire le Grand. Saint Benoît est le patron de l’ordre des bénédictins et le maître spirituel de tout le monachisme occidental. En 1964, le pape Paul VI le proclame patron de l’Europe.
La communauté de moines fondée par Benoît essaima assez tôt. De son vivant, son œuvre ne comptait que trois couvents : Mont-Cassin, Subiaco, Terracine. Un siècle après, c’est plus de cents communautés qui se réclament de saint Benoît. Les abbayes de moniales se multiplient aussi. En 1990, on compte encore dans l’Eglise latine 338 monastères de moines bénédictins et 351 monastères de monial : à ses bénédictins.

Son culte

Dans notre région alpine, deux célèbres abbayes sont fondées : Novalaise au pied du Mont-Cenis en 726 et la Sacra San Michele, qui domine la vallée de Suse, vers l’an mille. En Maurienne, au moyen-âge après les désordres causés par les incursions sarrasines, les évêques font appel aux moines : au XIII ème siècle, 22 paroisses sont encore desservies par les bénédictins de l’abbaye de Novalaise et 7 par ceux de la Sacra San Michele. Dans le même diocèse, plusieurs chapelles sont dédiées à saint Benoît : à Saint Jean d’Arves, Montpascal, Notre Dame du Cruet, Valloire, Saint Michel,…En Savoie, deux chapelles Saint-Benoît sont devenues lieux de pèlerinage : Marlioz (Hte Savoie) et Avrieux (Maurienne).

Ses représentations

L’art représente saint Benoît portant la coule noire des bénédictins. Parfois, il tient un livre, l’exemplaire de la règle, ouvert sur le premier mot : ausculta, écoute. Les différentes scènes de la légende de saint Benoît (tirées des Dialogues de saint Grégoire le grand ou de la légende dorée) sont figurées sur les chapiteaux de ‘église de Saint-Benoît-sur-Loire (XIIème siècle) et dans les fresques du Sacro Specto à Subiaco (XIIIème siècle).

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

newsletter