Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/Sainte-Anne

Sainte Anne

Fête le 26 Juillet
  • Imprimer cet article
  • 30 juillet 2016
  • réagir

Les évangiles ne mentionnent pas les noms des parents de la Vierge, mais la tradition les appelle Joachim et Anne

Son histoire :
Les évangiles ne mentionnent pas les noms des parents de la Vierge, mais la tradition les appelle Joachim et Anne. Ce nom de Anne, comme mère de Marie, apparaît pour la première fois dans le Protévangile de Jacques, apocryphe du IIème siècle. Par la suite, une scène importante de la vie légendaire est la rencontre d’Anne et de son futur mari Joachim à la porte d’or de Jérusalem.

Son culte :
Le culte de sainte Anne apparaît dans certaines liturgies orientales au VIème siècle ; il se généralise au XIIème siècle après les croisades grâce aux reliques apportées de Terre Sainte ; puis il se développe en liaison avec la foi de l’Immaculée Conception de la Vierge.
Nombreux son les sanctuaires consacrés à sainte Anne ; les plus célèbres sont ceux de Sainte-Anne-d’Aurey en Bretagne et de Sainte-Anne-de-Beaupré au Canada. Sainte Anne a donné son nom à huit communes de France, où nombreux aussi sont les prénoms dérivés : Anaïs, Annie, Anita, Annabelle, etc.
En Savoie, le culte de sainte Anne fut encouragé au XVème siècle par la duchesse Anne de Chypre, qui fonda une chapelle en son honneur dans l’église des Dominicains à Chambéry. La sainte était vénérée comme une protectrice des femmes en couches et des jeunes mères au même titre que sainte Marguerite. Un des centres les plus célèbre de son culte se situe à Marin, en Chablais, dont l’église possède un pied d’argent renfermant les cinq doigts du pied gauche de la sainte. Selon une tradition cette relique aurait été rapportée des croisades. Un pèlerinage reconnu officiellement par l’évêque d’Annecy en 1876 s’y déroulait chaque année le 26 juillet.
En Maurienne, une vingtaine de chapelles sont dédiées à sainte Anne. En Haute-Maurienne, Anne fait partie des saints les plus vénérés, mais elle est moins la protectrice des femmes que celle des villages et des chalets contre les avalanches. A Bramans, l’oratoire Sainte-Anne est érigé pour empêcher les dévastations du torrent de Sainte-Anne.

Ses représentations :
Sainte Anne est souvent représentée en apprenant à lire à sa fille Marie dans la Bible ou bien en saluant Joachim à la Porte d’or. La sainte a inspiré les grands artistes, comme Giotto et Léonard de Vinci. Dans nos églises ou chapelles, on trouve parfois la statue ou le tableau qui représente une triade : la statue représente, sculptée dans un même bloc, Anne, Marie et Jésus (les trois générations). A noter enfin que sainte Anne figure souvent dans les scènes de la vie de Marie : à Saint-Jean-de-Maurienne, sur le chemin qui mène à la chapelle de Bonne Nouvelle, un des trois oratoires est celui qui abrite une statue de sainte Anne.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

newsletter