Paroisse cathédrale Saint-Jean de Maurienne
http://paroissecathedralemaurienne.com/Un-seminariste-alsacien-en-Maurienne
      Un séminariste alsacien en Maurienne

Un séminariste alsacien en Maurienne

J’ai passé trois semaines à Saint-Jean-de-Maurienne avec les Pères Michel et David afin d’être immergé dans ce qui constituera mon avenir, c’est-à-dire le quotidien d’un prêtre de paroisse. J’ai rencontré beaucoup d’entre vous chers Mauriennais, et j’aimerai dire ceci à tous les autres : jusqu’à mes 23 ans j’étais un baptisé non pratiquant…

Et je dois bien rendre ce témoignage, j’ai « rencontré » le Christ et son Église à mes 23 ans alors que j’étais employé comme mécanicien. Malgré tout ce qu’on peut penser sur l’Église aujourd’hui, à l’aube de mes 30 ans je reconnais que Dieu existe et que cette question est grave (sérieuse ?), qu’Il a envoyé son Fils unique Jésus, Lui-même Dieu, pour sauver le monde, et que l’Église continue à donner les sacrements qui transmettent la vie divine (Baptême, Eucharistie, Confirmation etc.).

Je pense qu’il faut que chacun et chacune connaisse la foi tel un professionnel dans son métier, sinon la société va nous égarer, il faut se former. Il existe les groupes Alpha, le Youcat, des sites internet comme Kto, radio espérance, radio Notre-Dame (d’autres sites ?). Et d’autre part, je suis sûr que le Christ appelle encore aujourd’hui des jeunes et des moins jeunes à devenir prêtres et aussi religieux et religieuses. Je pense que deux questions se posent : écoutons-nous le Christ parler au cœur de notre conscience ou nous laissons-nous aller à écouter toutes les voix médiatiques et à suivre les modes de la société ?

Et, pour reprendre les termes de Mgr Dollmann : dans nos paroisses, sommes-nous des relais de ces vocations ? Si nous sentons ou voyons un jeune qui se pose des questions, un jeune animé de désir mystique, ou animé d’une grande générosité, sommes-nous des relais pour guider et aider ces jeunes, en commençant bien sûr par prier ? Voilà pour mon témoignage. J’espère que ce petit passage parmi vous renforcera, au moins un peu, la vertu de l’espérance ; un chrétien ne peut pas être sans espérance s’il croit vraiment au Seigneur Jésus, vrai Dieu et vrai homme.

Enfin, il convient que je rends grâce à Dieu pour toutes les belles rencontres qu’Il m’a donnés de faire durant ces trois semaines ! Deo Gratias !

Belle Église de Maurienne, je ramène en Alsace vos sourires, et un opinel !

Anthony Rien

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

newsletter